Comment demander l'defaulter administration publique?

derecho publico

De la loi 3/2004 Mesures de lutte contre le retard de paiement dans les transactions commerciales a essayé de ramener l'ordre dans les délais de paiement pratiqués dans notre pays.


fréquemment, los alargamientos en los pagos llevan a la muerte a muchas empresas viables. La loi 15/2010 modifie la loi précitée 3/2004. Dans son préambule, Etats "Les délais de paiement dans le secteur public, le délai de paiement à un maximum de trente jours est réduite, qui sera applicable à partir 1 Janvier 2013 ».

La loi 15/2010, modifiant la loi 30/2007 de 30 Octobre, contrats du secteur public, dont le quatrième alinéa de l'article 200 est libellé comme suit:

«4. L'administration a l'obligation de payer le prix dans les trente jours à compter de la date de délivrance de certificats d'œuvres ou documents attestant l'exécution totale ou partielle du contrat, sans préjudice de la période spéciale prévue à l'article 205.4, et, si elle est retardée, Vous devez payer l'entrepreneur, de la réalisation de ce délai de trente jours, intérêts moratoires et l'indemnisation des frais de recouvrement dans les conditions prévues dans la Loi 3/2004, de 29 Décembre, établir des mesures pour lutter contre les retards de paiement dans les transactions commerciales établies. Si non pertinent des travaux de certification d'émission et la date de réception de la facture ou demande de paiement équivalente est donnée de mettre en doute ou est antérieure à la réception des marchandises ou la prestation de services, dans les trente jours à compter de la date de réception ou de livraison. "

Le mécanisme pour la réalisation de ce droit, énoncée à l'article 200 à de la LCSP:

"Après le terme se réfère à l'article 200.4 de la présente loi,es, entrepreneurs peuvent demander par écrit à la conformité à l'autorité contractante avec l'obligation de payer et, si, des intérêts moratoires. Un, après une période d'un mois,, l'administration n'a pas répondu, des moyens reconnu la date limite de paiement et les parties prenantes peuvent faire un recours administratif contre l'inaction de l'Administration, comme une mesure de précaution peut demander le paiement immédiat de la dette. Le tribunal adoptera la mesure de précaution, à moins que l'administration indiquant qu'il n'y a pas de circonstances qui justifient le paiement ou le montant réclamé ne correspond pas à elle est requis, Dans ce cas, l'injonction sera limitée à celle-ci. Le jugement a ordonné de payer l'administration défenderesse dans le cas de l'estimation globale de la demande de récupération ».

ouvert deux possibilités pour exiger l'administration de paiement: les dispositions de l'article 3 Agir 15/2010 et d'autre part l'article 29 le LRJCA.

Dans ce post, nous allons nous concentrer sur la première des procédures.

Produit par défaut l'administration, nous demande d'intérêts moratoires qui, en aucun cas dépasser la 15%. Si dans un mois, nous ne recevons aucune réponse par l'administration, interpondremos un recours administratif, dans lequel nous pouvons appliquer à adopter le règlement de la dette en tant que mesure de précaution.

Si nous obtenons un jugement, l'administration sera normalement condamnée aux frais de poursuite, en plus du capital et des intérêts.

Par ailleurs, là par l'article 29 LJCA inactivité de l'administration dans les trois mois.

particulièrement le taux d'intérêt pour retard de paiement à appliquer est la BCE majoré de huit points (art. 7 Agir 3/2004).

Ils peuvent également récupérer tous les frais de recouvrement dûment justifiées (article 8 Agir 3/2004).

L'indemnité ne peut excéder 15% le montant de la dette (Droit de art.4 15/2010), mais si la dette ne dépasse pas 30.000 Quro, Elle ne concerne pas cette limite.

Pour sa part, le créancier doit remplir les conditions suivantes:
1.- Après avoir rempli ses obligations légales et contractuelles.
2.- Ne pas avoir reçu le paiement.

Ordonnance

Dernier, Il est ajouté à l'administration créancière a une durée de quatre ans depuis la livraison ou la prestation de services est produit afin de réclamer les dettes au sens de l'article 25.1 Agir 47/2003 de 26 Septembre, budget général. La même période de quatre ans applique à réclamer des intérêts pour retard de paiement, dont ils vont commencer à compter du paiement du principal.

Cependant, dans la pratique, nous rencontrons souvent des difficultés suivantes: patrimoine public est insaisissable, y el que quiera seguir contratando con una entidad publica se cuidará de no incomodarles demasiado.

Consultez votre cas maintenant

 

Laisser un commentaire

Langue


Définir comme langue par défaut
Modifier la traduction


Abonnez-vous pour recevoir un fichier PDF livre


Juste pour vous inscrire recevoir par e-mail le lien pour télécharger le livre "Comment changer d'avocat" sous forme numérique.
Inscrivez-vous ici

Sígueme en Twitter




M'abonner

* Ce champs est obligatoire