Barclays multidevises hypothécaire annulée par la Cour de Madrid

hipoteca multidivisa

La Cour provinciale de Madrid a déclaré la nullité des clauses d'un multidevises prêt hypothécaire Phrase 18 Mai 2016.

Le client a contracté une prêt multidevises des titres adossés à des hypothèques pour une valeur initiale 704.465 Francs suisses, equivalentes a 425.633 euros en Décembre 2007.

Compte tenu de l'opération désastreuse, plainte déposée tendant à l'annulation de multidevises hypothécaire Il a signé avec Barclays Bank S.A., alegando que el consentimiento fue prestado por error y que la demandada actuó con abuso de derecho y dolo omisivo. Se pidió la nulidad absoluta del préstamo, avec récupération réciproque des avantages tel que prévu à l'article 1.303 le C.Civil. Pour le client, no se explicaron los riesgos de la operación y no se tuvieron en cuenta sus circunstancias personales, como su desconocimiento sobre cuestiones financieras o que sufría una ceguera con discapacidad del 85%.

Le Tribunal de 1ère instance de nombre 84 Madrid a rendu son arrêt sur 15 Décembre 2014 rejetant la demande contra Barclays Bank S.A. Pour le juge, ni la Ley del Mercado de Valores ni la normativa MiFID son aplicables al caso. La iniciativa de la contratación partió del propio demandante y solicitó expresamente un préstamo en francos suizos. Aussi, el cliente había sido el encargado de realizar el marketing de un producto similar para el Banco Sabadell en el que había trabajado durante siete años. No hubo oferta vinculante ni se entregó folleto informativo, pero no era obligatorio al tratarse de un préstamo superior a 150.253 euros, conformément à l'ordre de 5 Mai 1994. La comercialización duró entre un mes y medio y dos meses, tiempo que se considera suficiente para sopesar la decisión. El cliente tuvo en su poder un borrador de la escritura. El banco recabó información sobre el cliente y le informó sobre los riesgos del producto. En fin de compte, Il n'a pas été établi le consentement d'erreur.

Le client a déposé appel Il allègue que la banque a manqué à son devoir d'information, le conduisant à embaucher un produit qui n'a pas accepté de rencontrer les dommages qui pourraient souffrir. Il a dit que son profil n'indique pas le défendeur, pour son travail dans Banco Sabadell, il a été limité à l'exécution des tâches administratives.

La Chambre se réfère à l'arrêt de la Cour suprême 30 Juin 2015 en notant que:

« Les risques de cet instrument financier dépassent les préstamoshipotecarios propre taux variable demandée en euros. Le risque de changements dans le taux d'intérêt est le risque ajouté fluctuations monétaires. Mais, aussi, le risque de fluctuation des devises n'a pas d'incidence seulement lorsque le montant en euros de frais de rachat périodique, principale complète et de l'intérêt, peut varier à la hausse si la monnaie choisie apprécie par rapport à l'euro."

Il ajoute:

« La Chambre estime que la « hypothèque multidevises » c'est, tout prêt I, un instrument financier. C'est, aussi, un instrument financier dérivé parce que la quantification de l'obligation d'une partie au contrat (paiement du remboursement du prêt et le calcul du capital non amorti) Cela dépend de la quantité qui atteint une valeur différente, appelé actif sous-jacent, qui, dans ce cas, il est une monnaie étrangère. Alors que les devises instrument financier dérivé liés, Il est inclus dans le champ d'application de la Loi sur les marchés de titres conformément aux dispositions de l'art. 2.2 de la Loi . Et il est un instrument financier complexe en vertu des dispositions de l'art. 79.bis.8 de la Loi sur les valeurs mobilières du marché , par rapport à l'art. 2.2 de cette loi ».

En conséquence, la banque doit satisfaire aux obligations de déclaration imposées par le LMV et MiFID.

Cependant, a continuación se cita la STJUE de 3 Décembre 2015 la que el Tribunal considera que un préstamo multidivisa no es un instrumento financiero,

De toute façon, para la Sala, Elle correspond à la banque la charge de la preuve d'être informé de manière claire, comprensible, adecuada y con antelación a la contratación del préstamo hipotecario multidivisa. Se trata de una consecuencia del deber de actuar con buena fe contenido en el artículo 7 del Código Civil y en los Principios de Derecho Europeo de Contratos en su art. 1:201. Este deber de negociar de buena fe exige valorar los conocimientos y experiencia financiera del cliente e informarle sobre los aspectos fundamentales del negocio y especialmente sobre sus riesgos (STS 20 Janvier 2014).

La Chambre se concentre sur la question par le canal de la condiciones generales de la contratación y su posible abusividad. Citation du STJUE 30 Avril 2014 (Affaire C-23/13) para afirmar que la comprensibilidad no puede reducirse solamente al plano formal y gramatical sino que para superar el control de transparencia el consumidor debe entender las consecuencias económicas del contrato.

Par ailleurs, assister à la un client consommateur, doivent recevoir des informations claires et compréhensibles adaptés aux circonstances de conditions économiques et juridiques sous contrat (art. 60 TRLGDCU). Aussi, cuando nos encontramos con condiciones generales de la contratación deben ser claras concretas y sencillas, accessible et lisible, et de bonne foi et juste équilibre entre les parties (art. 80 TRLGDCU).

En este caso la Sección considera que contrat libellé est pas suffisamment claire et simple afin que le client puisse comprendre le fardeau économique et juridique du mécanisme de multidevises et ses risques.

Le fait que l'initiative de recrutement a quitté le client et de choisir la monnaie est le franc suisse, Cela ne signifie pas qu'il était au courant de leurs risques.

No consta documentada ninguna simulación o ejemplos de las consecuencias del riesgo de fluctuación. La Sala recuerda (citant les STS de 12 Janvier 2015) que los testimonios de los empleados del banco deben ser tomados en consideración con cautela pues son los propios obligados a facilitar la información y responsables de la omisión en caso de no haberla facilitado. Máxime cuando la apelada no propuso en interrogatorio del actor.

Le clauses de non-responsabilité par la banque, ils ont aucune pertinence pour être préréglée par l'entité elle-même et traiter les déclarations de la science (ne sera pas). Dans ce sens,, cité par STS 12 Janvier 2015.

La redacción de la escritura no garantiza en absoluto que el prestatario pueda conocer con sencillez la carga económica ni jurídica que supone el contrato.

Dernier, il n'y a pas suffisamment de preuves que le client avait connaissance du marché des changes.

En fin de compte, cela est considéré comme erreur essentielle et excusable, et se declara la nulidad parcial del préstamo: la clause multidevises est réputée ne pas, prêt opérande euro lié à l'Euribor.

Consultez votre cas maintenant

Laisser un commentaire

Langue


Définir comme langue par défaut
Modifier la traduction


Abonnez-vous pour recevoir un fichier PDF livre


Juste pour vous inscrire recevoir par e-mail le lien pour télécharger le livre "Comment changer d'avocat" sous forme numérique.
Inscrivez-vous ici

Sígueme en Twitter




M'abonner

* Ce champs est obligatoire