multidevises hypothécaire déclarée nulle à Cartagena

hipoteca multidivisa

Sont clauses peuvent être déclarées représentation inéquitable dans le contrat hypothécaire devises multidevises?

Selon les termes de la première chambre de la Cour suprême (Jugement 20/08/2012), la multidevises hypothécaire est un instrument financier dérivé. Pourtant, les banques ont offert aux consommateurs comme si elle était une compréhension simple et contrat conséquences facilement prévisibles pour une personne qui n'a pas reçu une formation dans les opérations financières, alors qu'en fait, il est une des conséquences complexes et imprévisibles contractent même pour les professionnels financiers. Ceci est une pratique abusive, vraiment, Vous pouvez recevoir la réponse appropriée et énergique de la Justice.

exemple paradigmatique de cette possibilité est la Arrêt de la Cour provinciale de Cartagena No.. 143/2016, de 28/06/2016, dont le commentaire que nous apportons dans ce post:

La 07/05/2007 Mlle.. Anges et Catalogne Banque détenait contrat hypothèque multidevises (le prêt multidevises) avec un capital de 47.269.325 ¥ (yenes japoneses), equivalentes a 287.980,00 €. Une date 20 Août 2012, à l'occasion de la fluctuation des devises, Il était capital impayé 396.349,49 €.

La 11/06/2013 Mlle.. Les anges ont intenté un procès contre Catalunya Banc dans lequel, entre autres revendications, Il a demandé à être déclarée abusive, null et ne pas mettre les clauses option multidevise et celles relatives à la résolution du contrat de prêt hypothécaire.

Le Tribunal de première instance n ° 02 San Javier a rendu un arrêt en date du 15/05/2015, par laquelle elle a estimé que la revendication.

Dans ce jugement, la representación procesal de Cataluya Banc interpuso appel, sur la base des arguments suivants:

1) expiration de la durée de l 'article nullité 1301 Code civil;

2) connaissances par Dña. Les anges nature du contrat et les implications financières;

3) la clause d'option multidevises fait partie des caractéristiques essentielles du contrat;

4) quant aux causes de la résolution, se référant à la modification des circonstances spécifiques du prêt, et le seul qui pourrait produire un déséquilibre entre les parties n'a pas été utilisé par l'entité d'emprunt.

Le premier de ses arguments, par rapport à l'expiration du mandat de résiliation, la requérante allègue que, entre la date du contrat (07/05/2007) et le dépôt de la plainte (31/07/2013) Ils ont passé au-dessus 4 ans, il a donc expiré le délai pour introduire un recours en annulation en vertu de l'article 1301 Code civil.
Dans ce, la Cour provinciale rappelle l'appelant que, selon la position de la jurisprudence consolidée (STS 11/06/2003), l'annulation commence dans à courir à partir du moment de la conclusion du contrat (à savoir, quand ils sont effectués toutes les obligations et satisfait les intérêts des deux parties), et non à partir du moment de la perfection. De ce façon, comme il a pas encore été remboursé en totalité le principal du prêt, il doit être entendu que le délai de prescription de quatre ans de nullité n'a même pas commencé à courir.

Quant à la deuxième des arguments, par rapport à l'ADN. Les anges savaient ou devraient avoir une connaissance suffisante de la nature et les conséquences du contrat, l'appelant soutient que quiconque comprend que, si un prêt est signé dans une monnaie étrangère, le montant du remboursement dépendra de la fluctuation du champ monétaire.
Dans ce, la Cour provinciale se réfère à l'arrêt 30/06/2015, de la première chambre de la Cour suprême, definió el contrato de hypothèque multidevises, comme un prêt sur valeur domiciliaire, taux variable, dans la monnaie dans laquelle référence délivrant capital et remboursement des versements est une monnaie, parmi plusieurs possibles, au gré de l'emprunteur, et dans lequel l'indice de référence sur lequel le différentiel est appliqué pour déterminer le taux d'intérêt applicable à chaque période est généralement différente de l'Euribor. Et ce, aussi, le risque de changements dans le taux d'intérêt est ajouté au risque de fluctuation des devises [...] qui, aussi, affecte non seulement le montant en euros de la redevance amortissement périodique, mais aussi dans le montant en euros du capital en circulation, de sorte que la fluctuation de la monnaie est un recalcul constant du capital emprunté. [...] Il se peut que, après plusieurs années, la monnaie est apprécié par rapport à l'euro, et l'emprunteur [...] redevable au prêteur d'un capital en euros de plus que a été livré pour organiser le prêt.

Pour des raisons, la Cour provinciale se réfère également à l'arrêt de 20/08/2012, de la première chambre de la Cour suprême, qui califica la hipoteca multidivisa como un instrumento financiero derivado incluido en el ámbito del artículo 2.2 de la Loi sur les valeurs mobilières du marché et qui, donc, l'entité d'emprunt est nécessaire pour remplir certaines fonctions spécifiques d'information et de transparence, dans ce cas,, Il n'a pas été satisfait.

Le troisième des arguments, la clause sur l'option multidevises fait partie des caractéristiques essentielles du contrat, la requérante fait valoir que la nature essentielle de cette clause exclut le contrôle abusif, Article selon l' 4.2 Directive 93/13.
Dans ce, la Cour provinciale, nomination de nombreuses jurisprudence mineure (Voitures Cour provinciale de Madrid, 12e section, de 9 denoviembre de 2.015, 14 Janvier 2.016 le 7 Avril 2016), et STS 24/03/2015 y STJUE 30/04/2014, rappelle l'appelant ce qui suit:

1. Que el órgano judicial tiene la facultad de examinar de oficio la posible abusividad de las cláusulas contenidas en condiciones generales de los contratos celebrados entre un profesional y un consumidor.

2. Que la denominación de un préstamo en una divisa extrajera forma parte de las prestaciones esenciales del contrato.

3. Que las cláusulas relativas a las prestaciones esenciales de un contrato quedan excluidas de un posible examen de abusividad “siempre que dichas cláusulas se redacten de manera clara y comprensible”.

4. Qui dicho requisito de claridad o transparencia a su vez se desdobla en dos (transparence double contrôle): documentaire ou la transparence et la transparence grammaticale visé à l'adhérent de connaître simplement le fardeau économique et juridique du contrat.

5. Qui el recurrente no dotó a dichas cláusulas de la suficiente transparencia (dans le double sens) permettant de déclarer abusive, nul, et ne pas les avoir mis.

Le quatrième des arguments, par rapport aux causes de la résolution, l'appelant allègue que toutes les causes moins on se réfère à la modification des circonstances spécifiques du prêt, et le seul qui pourrait produire un déséquilibre entre les parties n'a pas été utilisé par l'entité d'emprunt.
La Cour provinciale répond, une logique évidente, qui el hecho de que no se haya aplicado una determinada cláusula no determina que deje de ser abusiva, et le fait qu'il n'a pas appliqué ne signifie pas que l'appelant ne doit pas être appliqué à l'avenir.

Pour tout ce qui précède, la Audiencia Provincial desestima el recurso de apelación formulado por Catalunya Banc y confirma la Sentencia de instancia.

Ce que nous pouvons conclure de ce cours, en fin de compte, est que même si les clauses relatives aux éléments essentiels du contrat, doit surmonter le contrôle de la transparence: Si elles ne le font pas, le Clauses multi podrán declararse abusivas y por tanto nulas, ne pas les avoir mis.

Consultez votre cas maintenant

Laisser un commentaire

Langue


Définir comme langue par défaut
Modifier la traduction


Abonnez-vous pour recevoir un fichier PDF livre


Juste pour vous inscrire recevoir par e-mail le lien pour télécharger le livre "Comment changer d'avocat" sous forme numérique.
Inscrivez-vous ici

Sígueme en Twitter




M'abonner

* Ce champs est obligatoire