Multidevise hypothécaire: Nouvelle annulation par la Cour de Barcelone

hipoteca multidivisa

La Cour provinciale de Barcelone a déclaré la nullité des clauses d'un multidevises prêt hypothécaire Phrase 26 Avril 2016.

La 28 Mai 2008 los clientes concertaron con Bankinter une multidevises hypothécaire, par la quantité d' 221.000 euros initialement été formalisées par valeur 36.394.391 yen japoneses. Se pactó la devolución en 300 mois à compter de la date de l'écriture.

Le Tribunal de première instance numéro 39 Barcelone a rendu son arrêt sur 4 Décembre 2014 estimation de la demande. Se declaró la nulidad de las cláusulas multidivisa y por tanto, que la cantidad adeudada sería el saldo vivo del préstamo referenciado a euros, résultant du capital emprunté inférieure 221.000 d'euros, la cantidad amortizada en concepto de principal e intereses, également converti en euros et a ordonné à la banque de recalculase versements de remboursement en circulation en tenant compte des paiements effectués en euros et l'équivalent de réglage du principal exceptionnel en euros, également en cours d'exécution avec toutes les dépenses. Il n'y avait pas d'ordre pour les coûts.

Bankinter interpuso recurso de apelación. Les créances bancaires qui se composait principalement de, comme cela, Il a été suffisamment informé les clients, clauses ne sont pas abusifs mais conformes à la loi, la nature essentielle des termes du contrat relatif à la monnaie et l'incapacité de déclarer une annulation partielle du contrat.

La Sección Decimotercera de la Audiencia Provincial de Barcelona desestima el recurso y confirma la nulidad de las cláusulas multidivisa del préstamo hipotecario declarada en la primera instancia. Le jugement est exprimé avec l'extension, mais nous allons essayer de résumer les idées que nous considérons comme les plus remarquables.

1.- Les prêts multidevises ne sont pas conçus pour être un instrument de crédit à la consommation, sino para ser utilizados fundamentalmente por empresas que comercian en el ámbito internacional, comme indiqué par l'arrêt de la Cour provinciale de Madrid (partie 28) de 16 Mars 2012. Un consumidor minorista, en général, vous ne savez pas les références opérationnelles telles que le LIBOR ou avoir un accès facile à vos informations, et les facteurs impliqués dans les variations des taux de change dans le marché des devises.

Dans cette ligne, soulève la STS 30 Juin 2015 établissement:

« Les risques de cet instrument financier dépassent propres des prêts à taux variable hypothécaire demandés en euros. Le risque de changements dans le taux d'intérêt est ajouté au risque de fluctuation des devises. Mais, aussi, le risque de fluctuation des devises affecte non seulement que le montant en euros de frais de rachat périodique, principale complète et de l'intérêt, peut varier à la hausse si la monnaie choisie apprécie par rapport à l'euro ».

2.- Les risques doivent être expliqués au client:

Opération et le fardeau juridique et économique doivent être compris par le client.

Parmi ceux-ci comprennent:

  • Risque de taux d'intérêt: Le détail client espagnol pas facilement de l'information disponible sur le LIBOR, contrairement à ce qui se passe avec l'Euribor. Aussi, Il est un fait notoire que la Barclays Bank a été condamné à une amende 2012 par la manipulation du LIBOR entre 2005 et 2009.
  • Risque de fluctuation des devises: Le client reçoit son revenu et a ses actifs en euros, mais vous aurez à effectuer des paiements dans la monnaie de choix. Ils peuvent augmenter leurs quotas et peuvent augmenter le capital dû en euros, en dépit des paiements.
  • la variabilité mensuelle: honoraires, le type et le paiement monnaie (facultativement) chaque mois sont déterminés, obligeant le client à être au courant des informations qui ne sont pas facilement accessibles.

3.- Mise en œuvre des règles de la directive MIF:

El criterio de la STS de 30 Juin 2015 Il est que le prêteur est tenu de remplir les fonctions d'information exigés par la Loi sur les valeurs mobilières du marché, Loi 47/2007 et RD 217/2008.

Le STJUE de 30 Mai 2013 indique que pour l'exception de l'article 19.9 de la directive, il est nécessaire que le service d'investissement a fait l'objet d'autres dispositions légales relatives à l'évaluation des risques. Non existe lorsque l'opération a été conclu des règlements spécifiques sur les obligations d'information sur les prêts en devises étrangères et permettre aux clients l'évaluation appropriée des risques, la Chambre considère que "Les règlements régissant ces extrémités était la MIFID". Le devoir d'agir en conformité avec les exigences de la bonne foi (C.Civil art.7 et de l'art. 1:201 Principes du droit européen des contrats) Cela implique la nécessité d'évaluer les connaissances et l'expérience financière du client et de fournir des informations sur les risques financiers du produit à l'embauche.

4.- Profil du client:

Article 79 et) LMV nécessaire des institutions financières, informez-vous sur vos clients et les tenir informés. Et le RD 629/93 establecía la obligación (art.4) de demander à leurs clients toutes les informations nécessaires à l'identification correcte, situación financiera y experiencia inversora. Dans ce cas,, no existe prueba alguna de que los clientes fuesen avezados inversores pues sus profesiones son las de mecánico y administrativa.

5.- Obligation d'information de la banque:

Obligations d'information nécessaires sont reflétées dans les règles suivantes:

un) Droit 26/1988 de 29 Juillet sur la discipline et l'intervention des établissements de crédit (art. 48.2).

b) Ordre 5 Mai 1994 sur l'information en matière d'embauche des prêts hypothécaires.

c) Droit 36/2003 mesures de réforme économique.

d) Droit des valeurs mobilières sur le marché, modifiée par la loi 47/2007.

et) Directive 2014/17 sur le crédit des accords / UE conclus avec les consommateurs de l'immobilier résidentiel (le délai de transposition n'a pas encore expiré).

f) RD 217/2008 sur le régime juridique des services d'investissement des entreprises.

g) Décret royal 1/2007 approuvant le texte révisé de la loi générale pour la protection des consommateurs et des utilisateurs.

Además de debe tener en cuenta la STJUE de 30 Avril 2014.

6.- La charge de la preuve:

L'institution financière repose le fardeau de prouver que les informations fournies aux requérants était suffisant et efficace.

Cependant, dans le cas présent:

  1. Précontractuelle information écrite est tout simplement inexistante.
  2. Les informations que la banque perçue auprès des clients est également inexistante.
  3. Les déclarations de l'employé de banque ne disposaient pas suffisamment de crédibilité.
  4. Bien que l'initiative en dehors des demandeurs, cela ne dispense pas la banque de remplir son devoir d'informer, surtout compte tenu du profil des candidats, son âge, profession et de l'inexpérience dans ce type de produit.

7.- Conséquences juridiques de la nullité:

Para la sala se infringieron por la demandada normas imperativas y hubo además dolo omisivo y error en el consentimiento. l'existence de l'erreur est le consentement présumé (STS 20.1.2014) por el incumplimiento del deber de información por la entidad financiera y el banco no ha desvirtuado dicha presunción.

Les conséquences juridiques de la nullité ne peut être apprécié affectent l'ensemble du contrat parce:

  1. Il serait contraire à la jurisprudence de la CJCE et de la protection des consommateurs.
  2. doctrine TS est appliquée dans son arrêt du 9 Mai 2013 sur la nullité partielle de contrats.
  3. La non-application des clauses multidevises est parfaitement possible dans la pratique.
  4. invalidité totale du contrat serait contraire à l'objectif de protection des consommateurs consacré par la directive 93/13 / CEE et TRLGDCU.

En fin de compte, la Cour rejette l'appel de Bankinter et confirme la nullité des clauses de la multidevises hypothécaire, avec la banque pour payer les coûts.

Consultez votre cas maintenant

 

 

Laisser un commentaire

Langue


Définir comme langue par défaut
Modifier la traduction


Abonnez-vous pour recevoir un fichier PDF livre


Juste pour vous inscrire recevoir par e-mail le lien pour télécharger le livre "Comment changer d'avocat" sous forme numérique.
Inscrivez-vous ici

Sígueme en Twitter




M'abonner

* Ce champs est obligatoire