responsabilité médicale et l'évaluation des dommages

responsabilidad medica

 

Pour la Cour suprême, Il y a trois critères qui composent l'évaluation des dommages lors de la déclaration de l'existence de la responsabilité médicale.

Dichos criterios se recogen en su Sentencia de 8 Avril 2016, qui résout une affaire portant sur une opération qui a aggravé l'état du patient.

En été 1990, Don Erasmo a subi un coup sévère à la tête de sauter dans la mer dans une crique à Minorque, que le causó una grave lesión en la columna vertebral.

Quelques jours plus tard, le médecin a dit intervenirle la chirurgie et après la chirurgie, el diagnóstico definitivo fue de tetraplegia completa, que le obligaría permanentemente a ir en una silla de ruedas.

Afin de ralentir et de réduire encore davantage la dégénérescence, l'option a proposé une nouvelle opération chirurgicale pour le placement d'une «boîte Hartschill» qui ne l'empêchera pas plus 8 jours sans réadaptation.

Le médecin n'a pas informé le patient de la gravité de cette opération, ou les risques, ou alternatives possibles.

Après l'intervention, le patient est détériorée et a perdu le mouvement dans ses bras.

Don Erasmo fait demande de responsabilité contractuelle contre Docteur, el Hospital General de Catalunya y la Compañía de Seguros Wintertur. la quantité est revendiquée 393.142 d'euros, plus les intérêts Article 20 Droit des contrats d'assurance. Il fonde son action sur la dommage subi du fait de la chirurgie, sans avoir reçu des informations sur les risques et les conséquences possibles de cette.

Le Tribunal de première instance numéro 4 Barcelone a rendu son arrêt sur 3 Septembre 2012 estimation de la demande partiellement responsabilité médicale et condamnant le Docteur et Wintertur (Axa aujourd'hui) versement d' 60.101 euros plus les intérêts.

Don Erasmo a appel et la Cour provinciale de Barcelone (19e section) elle a rejeté dans l'affaire 29 Mai 2014. Se confirma la sentencia de la primera instancia sous les raisons suivantes::

  • les obligations de déclaration ne sont pas remplies Article 10.5 de la loi générale de la santé.
  • patient à risque n'a pas été informé qui a été présenté.
  • La responsabilité du médecin est pas technique pour la pratique de l'acte médical chirurgical, sino causada por la falta de información sobre los riesgos de la intervención.

Así que el paciente, il est allé à Cour suprême, appel interposant.

Pour la Haute Cour, "Compensation postulés ne peut être étendue à l'ensemble du préjudice subi", à savoir, la indemnización debe acomodarse a la agravación del estado del paciente como consecuencia de la intervención pero no a la totalidad del daño padecido por quien ya se encontraba en una silla de ruedas.

Il faut distinguer entre les cas où bien informés, La décision du patient aurait pas changé et, par conséquent, il y aurait lieu à une indemnisation (STS 29 Juin 2007), l'autre, dans lequel, des informations suffisantes, le patient aurait refusé d'intervention. Dans ces derniers cas,, vient la réparation intégrale du dommage matérialisé (STS 21 Octobre 2005).

L'évaluation des dommages devrait être prise en tenant:

1.- Le total des dommages causés: Il convient de noter le manque d'information et de la probabilité que si le patient avait connu les conséquences possibles, ne sont pas soumis au traitement était.

2.- Le préjudice moral: Dans cette section, debe tenerse en cuenta el perjuicio patrimonial sufrido por la lesión del derecho de autodeterminación, à l'intégrité physique et mentale et de la dignité.

3.- opportunités ou attentes perdues: Para valorar este apartado se deben ponderar las circunstancias que se estimen relevantes desde el punto de vista de la responsabilidad médica como son la gravedad de la intervención, la existencia de otras alternativas o las posibilidades de fracaso de la intervención.

La Sala considera que estos criterios fueron valorados adecuadamente por la sentencia de la primera instancia. Pour des raisons, Les dommages-intérêts compensatoires pour le Tribunal de première instance et il est impossible d'aller à différents faits déclarés prouvés par la Cour provinciale.

En fin de compte, la Cour suprême confirme la responsabilité médicale facultative, y confirma la condena a indemnizar al paciente en 60.101 d'euros.

Consultez votre cas maintenant

Laisser un commentaire

Langue


Définir comme langue par défaut
Modifier la traduction


Abonnez-vous pour recevoir un fichier PDF livre


Juste pour vous inscrire recevoir par e-mail le lien pour télécharger le livre "Comment changer d'avocat" sous forme numérique.
Inscrivez-vous ici

Sígueme en Twitter




M'abonner

* Ce champs est obligatoire