Bankinter pince confirmé invalide par la Cour provinciale de Valence

Clip échange Bankinter

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Cour provinciale de Valence a confirmé la nullité d'un clip Bankinter supplémentaire, signé par une société à responsabilité limitée, dans la phrase 23 Décembre 2013.

La société a signé un "Clip Bankinter Extra" en Septembre 2008, offert en tant que produit de couverture pour les prêts que la société a eu avec la banque. Les colonies, sauf pour un, ont tous été négatifs pour le client.

Le contrat stipule que "Si l'évolution de ces taux d'intérêt est contraire aux marchés prévu ou un cours spécial se produit affectant, pourrait réduire ou même éliminer l'avantage économique attendu par le client dans ce contrat ". Mais il ne dit rien qui peut perdre une importante somme d'argent.

La banque n'a pas effectué le test d'aptitude ou de remise en forme.

Quant à l'erreur dans le consentement de la plaignante, la banque dit que donné suffisamment d'informations et que le contrat est clair. Face à la question de l'estimation de l'erreur, Audience indique que "N'a pas MiFID de performance de test avant, Après avoir rappelé la Cour dans plusieurs décisions que "ce n'est pas simplement une infraction administrative, aucun effet sur le défendeur entachée consentement, en ce sens que, en plus d'être une évaluation inexacte, comme, est connue, consentement valablement donné nécessite des informations avant d'être d'une plus grande transparence et d'exhaustivité en termes de notation se conférer client ajustement- cette évidence exige le strict respect de l'obligation précitée" (Sentence 17/0913; Pte. Sra. Andres).

«Si elle n'a pas été dûment respecté les règles ci-dessus fait allusion à la directive MIF- ou rapportés avec la clarté et l'exhaustivité de mauvais scénarios peut conclure que la société sans une bonne compréhension par le requérant ne lui est attribuable, car il est un principe logique de base à l'évaluation de ces relations contractuelles consentement doit être précédé par l'information et le respect des obligations par la banque, et seulement après ils ont été crédités, passes examiné la performance de l'autre partie (...)".

A savoir, d'audience, omettant la pertinence ou essai approprié est déterminant pour l'annulation du contrat. Citer son jugement 6 Mars 2013 dit "Cela affecte directement infraction, lorsque de telles informations comme déjà mentionné dans cette Cour dans l'affaire 7 et 14 Mai 2012 détermine la nullité de l'entreprise concertée ".

La banque a également fait valoir qu'il n'était pas nécessaire d'effectuer l'essai en joignant l' échanger autre produit financier (un crédit) mais la Cour a rejeté cet argument parce que ni la durée des contrats était le même, ou offert au client au moment de l'emprunt a été signé, mais la suite.

En fin de compte, annulation est confirmée échange "Clip Bankinter supplémentaire 08" avec la banque pour payer les coûts.

Consultez votre cas en cliquant ici.

Laisser un commentaire

Langue


Defini comme langue par défaut
 Modifier la traduction


Abonnez-vous pour recevoir un fichier PDF livre


Juste pour vous inscrire recevoir par e-mail le lien pour télécharger le livre "Comment changer d'avocat" sous forme numérique.
Inscrivez-vous ici

Sígueme en Twitter



M'abonner

* Ce champs est obligatoire