Contrat d'agence avec entité juridique et déclinaison de ses partenaires

contrato de agencia

 

Les changements de partenaires de l'entité juridique ne mettent pas fin au contrat d'agence

 Consultez votre cas maintenant

Si l'agent est une personne morale, la mort d'un des partenaires, ou le changement de ses composants, n'implique pas l'extinction ou la novation de la contrat d'agence.

La 14e section du tribunal provincial de Madrid a statué sur 27 Janvier 2020, avec aucune résolution 11/2020, rejetant le recours formé par PALLMANN MASCHINENFABRICK GMBH (PALLMANN, ci-après). La section a confirmé la condamnation prononcée en première instance par le Tribunal de première instance nº 6 Mostoles. Condamné PALLMANN à payer DEMA MACHINES ALLEMANDES, S.L. (DEMA, ci-après), le montant de 40 446,82 € à titre d'indemnisation des clients et pour absence de préavis.

Rappel des faits

Entre PALLMANN et DEMA, S.L., il y avait un contrat d'agence verbal, pourquoi DEMA, S.L., commercialise en Espagne et au Portugal les produits de l'activité sociale de PALLMANN. La durée du contrat était indéfinie. D. Sixto, Partenaire DEMA, S.L., décédé. Le contrat d'agence est resté en vigueur, jusqu'à ce que, à 2016, la stratégie a été modifiée, et la relation contractuelle a été résiliée par e-mail de PALLMANN à DEMA, S.L. la 28 Juillet de la même année.

Par DEMA, S.L. demande interposés, demandant que PALLMANN soit condamné, au paiement d'un montant pour compensation pour la clientèle et par violation du délai de préavis.

Primera Instancia

Le Tribunal de première instance n ° 6 de Móstoles a condamné le 20 Mars 2019, estimation de la demande déposée par DEMA, S.L. Condamné PALLMANN à payer DEMA, S.L. 40.446,82 €, plus les intérêts légaux de la date de dépôt de la demande.

Pour la Cour, il y avait un contrat d'agence verbal entre le demandeur et PALLMANN, indéfinie. D. Sixto est décédé à 2015, devenir partenaire D. Victorino. Le contrat n'a pas été résilié avec le décès de D. Sixto, pour le contrat a été conclu avec la personne morale, pas avec le partenaire.

La relation contractuelle a été rompue par e-mail de PALLMANN, Jour 28 Juillet 2016. La Cour a estimé que le demandeur avait droit à une indemnisation pour la clientèle d'art. 28 LCS. Il a été prouvé que de nouveaux clients avaient été ajoutés à PALLMANN. Il a également considéré comme suffisant le montant fixé pour l'indemnisation pour manquement au délai de préavis de PALLMANN.

Cour provinciale

PALLMANN interpuso appel. Il a donné les raisons suivantes:

  • premier moyen: erreur dans l'évaluation de la preuve. Il a fait valoir qu'il y avait deux contrats d'agence. Un avec D. Sixto et un autre avec D. Victorino. Le premier s'est éteint avec la mort de D. Sixto.
  • deuxième raison: le compensation pour la clientèle était basé sur de simples hypothèses, sans preuves.
  • troisième moyen: en désaccord sur la indemnización por falta de preaviso, des critères utilisés pour sa quantification.

L'article 14 de la Cour provinciale a rejeté tous les motifs allégués.

En ce qui concerne le premier moyen, la section a estimé qu'il n'y avait qu'un seul contrat d'agence, parce que le contrat verbal a été signé avec la société, pas avec ses partenaires spécifiques. Le contrat n'a pas été considéré comme résilié avec le décès de D. Sixto.

Passons à la deuxième raison, PALLMANN ne pouvait ignorer les clients auxquels DEMA avait contribué, bien avant 2011, il était le seul agent. Confirmé le montant de l'indemnité pour les clients établie en première instance.

Dernier, quant à la troisième raison, renvoyé à l'indemnisation par avis, les dispositions de l'art. 25.2 LCA. Dans ce cas,, la durée maximale de 6 mois. Cependant, PALLMANN accordé uniquement 2 mois de préavis, correspondant également le montant restant équivalent au 4 mois restants. Pour déterminer le montant, appliqué les critères établis dans l'arrêt de première instance, à savoir, les commissions perçues au cours de la période précédant immédiatement la résiliation du contrat.

Conclusion

Le contrat d'agence conclu avec une personne morale, il n'est pas éteint par les changements de personnes physiques qui le composent. La mort de l'un d'eux, ou le changement de ses composants, n'implique pas sa résiliation ou le début d'une nouvelle relation contractuelle. Le droit à compensation pour les clients naît lorsque, à la résiliation du contrat d'agence, de nouveaux clients ont été ajoutés ou les opérations avec des clients préexistants ont augmenté (art. 28 LCA).

 Consultez votre cas maintenant

Laisser un commentaire

Langue


Defini comme langue par défaut
 Modifier la traduction


Abonnez-vous pour recevoir un fichier PDF livre


Juste pour vous inscrire recevoir par e-mail le lien pour télécharger le livre "Comment changer d'avocat" sous forme numérique.
Inscrivez-vous ici

Sígueme en Twitter



M'abonner

* Ce champs est obligatoire