Contrat de vente commerciale: Des obligations du vendeur

abogado valencia compraventa mercantil obligaciones vendedor

Contrat de vente commerciale: Des obligations du vendeur

Le contrat de vente commerciale, devrait contenir essentiellement l'énumération des droits et obligations des parties.

En dehors de la structure habituelle des parties qui se réunissent, caractère avec impliqué, et de l'objet, l'essentiel sont les droits et obligations des parties. Dans ce post, nous allons nous concentrer sur obligations du vendeur.

Des obligations du vendeur

1.- Gardez les choses vendus jusqu'à se produit livraison (de la même manière que l'article 1094 Code civil): ce qui implique que le risque de perte incombe au vendeur jusqu'à la livraison.

2.- Livrer les marchandises vendues, dans le temps et au lieu convenus, la mise en puissance et possession de l'acheteur. Cela ne signifie pas que la livraison est d'être purement matériel, mais peut aussi être symbolique, que lorsqu'elle est effectuée par des documents fournissant pour l'enlèvement des marchandises (est égal au régime civil des articles 1961 un 1964 le C.Civil). Il suffit de la «mise à disposition» des marchandises. De ce point, s'accompagne de l'obligation de payer l'acheteur:

Article 339

Couchers de marchandises vendues à l'acheteur, et de lui donner satisfaction, ou ceux judiciaire déposée conformément à l'article 332, commencer par l'obligation de l'acheteur de payer le prix au comptant ou les délais convenus avec le vendeur.

Ce sera établi dépositaire des marchandises vendues, et d'être lié à la garde et la conservation selon les lois de la caution.

Lieu de livraison: peut être convenu librement, mais en cas d'accord du vendeur propre, l'acheteur est tenu de retirer magasin vendeur de marchandises.

Livraison: peut également être convenu dans le contrat, mais l'absence d'indication, devrait mettre à la disposition 24 heures après la signature du contrat, que l'article 337 Code de commerce.

Dans le cas où le vendeur ne parvient pas à la livraison, l'acheteur peut demander la résiliation du contrat, ou appliquer, droit à une indemnité dans les deux cas (art. 329 C.Com.)

Seulement deux exceptions:

un) Qui a été convenu lors du paiement du prix sans délai: si l'acheteur ne paie pas, pas tenu de livrer (art. 1446 C.C.).

b) Si le paiement est différé, mais alors l'acheteur devient insolvable, le vendeur a l'obligation de livrer (article 1467 C.C.). Une autre chose est qu'il a été déclaré en faillite, mais ceci est une autre question qui sera à la fois.

Certains Situations spéciales:

Que faire si l' Livraison partielle est?: Conformément à l'article. 330 Code de commerce, le montant doit être complète. L'acheteur ne peut pas accepter la livraison partielle si le vendeur s'engage à livrer immédiatement le reste. L'acheteur peut également accepter la livraison partielle et demander au repos ou résilier les disparus, et dans les deux cas demander l'indemnisation des dommages.

3.- La troisième obligation du vendeur est responsable de l'assainissement de la chose vendue, Ainsi, dans le cas d' expulsion (ce tiers a plus de droit à la chose) comme vices les défauts. Comme il est précisé à l'article 345 C.Com et l' 1475 et suite à la C.C.

Devrait-on pour expulsion, Article 85 C.Com. affirme que les conséquences seraient ceux de 1478 le C.C: L'acheteur est en droit de:

  • Rappelez-vous le prix qui a la chose au moment de l'expulsion, est supérieure ou inférieure à la vente.
  • Les fruits ou les revenus de la chose.
  • Les coûts des frais de litige et le contrat, si l'acheteur avait payé.
  • Damages, intérêts de dépenses volontaires, eux-mêmes si Vendio de mala fe.

En ce qui concerne vices les défauts, permettra de distinguer entre les services apparente (le vendeur ne répond pas à eux, si vous êtes dans la vue ou de ne pas afficher, mais l'acheteur doit avertir facilement et professionnellement) et les vices Invisible, dans ce cas,, l'acheteur dispose d' 30 jours pour dénoncer. Dans ceux-ci 30 jours, l'acheteur peut résilier le contrat avec remboursement (art.1468 C.C. l'action redhibitoria) ou obtenir une réduction proportionnelle du prix (l'action estimative la «quanta Minoris").

Le vendeur ne sera tenu de réparer les dommages s'il connaissait les vices.

Dernier, vices ou défauts peuvent être de quantité ou la qualité, comme prévu à l'article. 336 C.Com. En cas de litige, à cet égard,, test doit s'assurer que le rapport d'un affidavit ou d'expert approprié.

Dans un prochain "post", observations sur les obligations de l'acheteur dans le contrat d'achat commercial.

====

 

Laisser un commentaire

Langue


Définir comme langue par défaut
Modifier la traduction


Abonnez-vous pour recevoir un fichier PDF livre


Juste pour vous inscrire recevoir par e-mail le lien pour télécharger le livre "Comment changer d'avocat" sous forme numérique.
Inscrivez-vous ici

Sígueme en Twitter



M'abonner

* Ce champs est obligatoire