défauts de construction et de l'absence de consorité passive

defectos construccion

 

Des réclamations pour des défauts de construction basés sur le promoteur de violation contractuelle, Il n'y a pas besoin listisconsorcio passif

 Consultez votre cas maintenant

La contractua violationL généré par la fourniture de logement sous différents aptitude à PACTED génère l'obligation d'éliminer, réparer et corriger les défauts causés par les promoteurs-vendeurs. Ceux-ci peuvent par la suite répétée par rapport aux autres participants, sans aucun consortium litis responsabilité nécessaire.

La Cour provinciale de Madrid, section 20, Il a prononcé 24 Juillet 2019 dans son numéro de jugement 347/2019 sobre los défauts de construction une communauté de propriétaires pour cette. Il a estimé que le promoteur vendeurs sont responsables de invalidantes défauts qui avaient le bâtiment, malgré le fait que ce qu'ils pouvaient, plus tard, répéter avec les autres participants comme les architectes ou les architectes techniques qui ont participé à sa réalisation.

Rappel des faits

À Canet de Berenguer (Valence) un bâtiment communautaire a été construit par D. Fermin et D. Fructuoso.

Plus tard, ils ont émergé des fissures et des failles qui ont limité et ont empêché le but pour lequel le bâtiment a été construit.

La Communauté des propriétaires le bâtiment a décidé de porter plainte contre les promoteurs et les vendeurs du même.

Primera Instancia

La 23 Janvier 2019 el Juzgado de Primera Instancia nº 2 Fuenlabrada a donné de jugement maintien de la demande complète.

Il a condamné l'héritage et les héritiers recumbent inconnus et ignorés D. Fructuoso, en sa qualité de promoteur, pour effectuer les travaux nécessaires pour éliminer, réparation et réparation défauts de construction propriété. Tout cela dans les deux mois. Et, dans le cas où ces travaux ne fonctionnent pas à temps, Il a condamné les accusés à payer le montant équivalent au coût des travaux d'un montant de 84.651,84 d'euros.

contre jugement, Les défendeurs ont fait appel.

Les plaintes ont été:

1º actions Nullité. On ignore si la date de publication du rapport d'experts, l'expert a été enregistré auprès de l'Ordre des Architectes de Valence, fin il considéré comme essentiel pour qu'il puisse fournir une expertise.

2° Violation des arts. 218 et 469.1.2º la LEC et de l'art. 1591 CC par insuffisance de violation de contrat du a la demande de condamner fondée sur la responsabilité décennaux cette dernière disposition.

3° violation obligation de poursuivre en justice toutes les personnes impliquées dans la construction pour déterminer la responsabilité décennaux de l'art. 1951 CC.

4° Violation des arts. 218.2 et 412 LEC et les arts. 1101 et 1124 CC par rapport aux arts. 1591 CC et arts. 17 et 18 LOE.

5Non. Erreur dans l'évaluation des preuves.

Cour provinciale

La 24 Juillet 2019 20e section de la Cour provinciale de Madrid a résolu le litige en rejetant l'appel et a confirmé le jugement de première instance.

Première, la Cour a conclu que les trois premiers motifs d'appel mis en avant par l'appelant doit être rejeté.

Ni le demandeur, ni les accusés condamnés de la peine à l'art. 1591 CC, mais ils ont basé sur la art. 1101, 1124 et CC concordante.

Conformément à l'article. 1101 CC, "sont soumis à une indemnisation pour les dommages dans l'accomplissement de ses obligations, encourent la fraude, négligence ou défaut et de quelque manière que la teneur de contrevenir ces ". Et ce fut ce précepte qu'il a été allégué causer.

De la même manière, Article. 1124 CC a déterminé que "le droit de mettre fin aux obligations implicites dans la compréhension réciproque, pour le cas où l'on ne remplit pas le titulaire requis, la partie lésée peut choisir ... entre le respect ou la résolution exigeant de l'obligation, avec l'indemnisation des dommages et le paiement des intérêts dans les deux cas ".

Alors, d'exiger la responsabilité de ces dispositions il n'y avait pas besoin de poursuivre tous les acteurs ont participé au processus de construction. Et ce, indépendamment de cette responsabilité quel que soit solidairement, de sorte que il n'y avait pas besoin de parler de consorité passive.

Il a mentionné le public à STS 2 Février 2012 par lequel, "conforme al art. 17.9 LOE, responsabilités dans cet article à comprendre sin perjuicio de las que alcanzan al vendedor de los edificios o partes edificadas frente al comprador conforme al contrato de compraventa suscrito entre ellos, a los arts. 1484 ff. del Código Civil y demás legislación aplicable a la compraventa".

Reiterada doctrina de la Sala 1ª del Tribunal Supremo declaraba que la responsabilidad del promotor-vendedor nacía de su incumplimiento contractual por no reunir las viviendas promovidas y vendidas la aptitud para la finalidad a la que se destinaban.

Ainsi,, la violation de l'obligation a généré un "aliud pro alio« Je suis passible de réparation.

Ainsi naquit la responsabilité des contrats de vente de défendeur signé, en sa qualité de vendeur basé sur l'art. 1101 CC et l'échec ou l'exécution défectueuse de son obligation de livrer.

Le quatrième moyen défi, la Cour a considéré que devrait également être rejeté. Aucun des motifs d'appel avait réussi à réfuter l'évaluation raisonnable de la preuve d'expert pratique.

Podía ser que el Arquitecto superior y los Arquitectos técnicos no hubieran recibido ninguna reclamación de la Comunidad. Podía ser incluso que hubieran caducado o prescrito las acciones para exigirles responsabilidades por los daños y vicios y defectos en la edificación. Pero a pesar de ello, seguían teniendo claro interés en el asunto pues continuaba en cuestión su buen hacer o prestigio profesional.

Resultaba absolutamente indiferente para el éxito de la acción promovida si los daños que se habían producido eran o no estructurales. De toute façon, el perito dejó claro que lo eran.

El informe pericial era correcto, no existían discrepancias entre el cuerpo y sus conclusiones. A pesar de todas las supuestas contradicciones que decían los recurrentes que había incurrido el perito.

Alors, la cuestión no pasaba por tenerse que acreditar el tipo de mantenimiento que se realizó en los elementos del edificio, mais si su falta había podido ser el origen de los vicios y defectos por los que se demandaba.

Finalmente concluyó la Audiencia que si los recurrentes consideraban que “no existía relación de causalidad entre la actividad de promotor de su causante con el resultado dañoso acreditado, como si eso le eximiera de responsabilidad, o que otros intervinientes en el proceso constructivo pudieran ser los directos responsables del mismo, il vous suffit de demander tellement que chacun d'eux pourrait rendre la pareille en exerçant une action en justice".

Par conséquent, la Cour a rejeté le pourvoi formé et a confirmé le jugement exemple.

Conclusion

La responsabilité du promoteur-vente né par la rupture du contrat causé par la livraison défectueuse sans logement de compétences convenu par contrat. Les défauts de construction   Ils doivent être corrigées par le développeur-vendeur.

 Consultez votre cas maintenant

Laisser un commentaire

Langue


Defini comme langue par défaut
 Modifier la traduction


Abonnez-vous pour recevoir un fichier PDF livre


Juste pour vous inscrire recevoir par e-mail le lien pour télécharger le livre "Comment changer d'avocat" sous forme numérique.
Inscrivez-vous ici

Sígueme en Twitter



M'abonner

* Ce champs est obligatoire