Désistement du contrat de construction et d'indemnisation

incumplimiento contrato

Le droit de résilier un contrat de travail ne l'empêche pas d'indemnisation en cas de défaut

   Consultez votre cas maintenant

Dans un contrat de retrait unilatéral est autorisé pour le principal, mais rien ne empêche d'établir l'existence d'une violation du contrat qui implique une compensation pour les dommages.

La phrase de l'article 15 de la Cour provinciale de Barcelone 13 Février 2020, Il a résolu l'un de ces cas, confirmant le jugement rendu en première instance par le Tribunal de Commerce No. 3 Barcelone.

Il a estimé qu'il y avait eu une véritable rupture de contrat par la société qui gère les médias audiovisuels de la Generalitat de Catalunya et Catalunya stations de radio à la fin du contrat de production qu'il a eu avec MEDIAPRO, le producteur.

Rappel des faits

La 30 Août 2017, MEDIAPRO, producteur, et ACMC, entreprise cliente, Ils ont signé un contrat de production pour une émission de télévision.

Lors de l'adoption du Droit 8/2017, Les contrats du secteur public, ACMC a mis fin au contrat de charge fiscale contenant le même.

MEDIAPRO a intenté une action pour violation des obligations contractuelles ACMC. Il a demandé à être indemnisé à titre de dommages, ainsi que l'intérêt légal.

Primera Instancia

Le n ° Tribunal de Commerce 2 Barcelone a rendu son arrêt sur 20 Mai 2019, l'estimation de la demande de MEDIAPRO. Il a résolu le contrat de production. Il a condamné à indemniser ACMC MEDIAPRO la somme de 200,045.41 €. Il considérait ACMC avait manqué à ses obligations contractuelles à résilier le contrat à l'avance.

Cour provinciale

ACMC déposée appel. Il a fait valoir que les motifs de résiliation du contrat étaient légales. Il se demande l'indemnité fixée en première instance.

La section 15 Il a dit que, même un contrat de travail, et en toute légalité, retrait unilatéral autorisé, Il pourrait être vu un rupture de contrat.

Elevée la STS 4.02.2002, qui a établi que:

« Retrait unilatéral de la client répond à une situation différente de la résolution du contrat, comme alarticle 1124CCivil, en disant que « Il est bien établi la doctrine de cette montre Cour que l'autonomie et l'indépendance duarts. 1124 et 1594 CCivil. (...) le droit de l'entrepreneur de recevoir l'indemnité visée à l'art. 1594 CCivil, ne dépend pas sur les raisons qui ont conduit à retirer unilatéralement du contrat de construction conclu beaucoup moins que Concur ou non aux exigences de l'article. 1124 et de la doctrine juridique qui se développe pour la résolution des obligations réciproques.

(...) Préceptes sont autonomes et indépendants les uns des autres qui fournissent des données juridiques différentes et soumis à un traitement différent, la faculté d'être le premier subventions, à la discrétion du propriétaire, sans justification de toute nature et dépendra de l'efficacité de l'action conférée par le second du comportement observé par chacune des entrepreneurs ".

En fin de compte, para la Sala, étaient des motifs anodins par ACMC qui ont choisi d'abandonner le contrat. ACMC a dû compenser MEDIAPRO. A rejeté l'appel, confirmant le jugement de première instance émis.

Pour quantifier l'indemnisation, Il a souligné la STS 5 Avril 2016, Il exprime que "(...) pour quantification de l' conséquences compensatoires quiart. 1594 CCivil liée à la décision du directeur de se retirer de l'exécution ou de poursuite des travaux, Ils ne peuvent pas être pris en compte des circonstances relatives au respect ou non-conformité par les parties contractantes de leurs obligations, ou sur les mobiles au client poussé à se désister."

Conclusion

La articles 1124 et 1594 CCivil Ils sont indépendants et autonomes les uns des autres, régulation de différentes figures juridiques, en les soumettant à un traitement différent. Le retrait par le directeur d'un contrat de construction prévu à l'art. 1594 CC est différente de la résolution pour rupture de contrat, avec la réparation des dommages. Dans chaque cas,, Nous devons étudier l'action exercée. Mais dans le cas d'un retrait du principal par l'intermédiaire de l'art. 1594 C, les raisons pour lesquelles il a choisi de conclure le contrat sont sans conséquence, au résultat, en tout cas de son obligation d'indemniser.

   Consultez votre cas maintenant

 

Laisser un commentaire

Langue


Defini comme langue par défaut
 Modifier la traduction


Abonnez-vous pour recevoir un fichier PDF livre


Juste pour vous inscrire recevoir par e-mail le lien pour télécharger le livre "Comment changer d'avocat" sous forme numérique.
Inscrivez-vous ici

Sígueme en Twitter



M'abonner

* Ce champs est obligatoire