El concurso fortuito impide la responsabilidad del administrador

la responsabilité du syndic

La declaración de un concurso como fortuito es incompatible con la acción individual de responsabilidad del administrador.


En el marco de una demanda de responsabilidad individual de los administradores planteada por un acreedor impagado, el Tribunal Supremo ha concluido que aquellos no deben responsabilizarse del incumplimiento de su sociedad cuando no concurren circunstancias excepcionales que evidencien un comportamiento fraudulento.

Así se establece en la Sentencia de la Sala Primera del Tribunal Supremo N.º 150/2017, dictada el 02 de marzo de2017. Les faits étaient les suivants:

La 05 Décembre 2003, Senoicca S.L. Eurovalls et les matériaux de construction S.L.. (ci-après, Eurovalls) Ils ont tenu le bail sur trois bâtiments industriels appartenant à la première. Pendant la durée du contrat, entre les loyers courus sont impayés, dommages aux installations et aux autres concepts, Eurovalls dus Senoicca S.L.. plus de trois millions d'euros.

Suivant, la 14 Novembre 2007, Eurovalls fue declarada en faillite, que fue calificado por el tribunal como fortuito. Au cours de la procédure de faillite, Senoicca S.L. a déposé une demande en référé pour la résiliation du bail, dont il a été estimé, resolviéndose el contrato previa transacción entre las partes. La deuda de más de tres millones de euros de Eurovalls quedó impagada.

Compte tenu de la situation d'insolvabilité de la société débitrice Eurovalls, Senoicca S.L. formuló demanda en ejercicio de la acción individual del administrador de Eurovalls, para que se le condenara a pagarle la deuda de más de tres millones de euros. À son avis, la insolvencia de Eurovalls que había originado su concurso había sido causada por la actuación negligente de su administrador.

Esa demanda fue estimada por el Juzgado de lo mercantil N.º 06 Barcelone, dans l'affaire 87/2012, de 06 Mars.

Contra ella, el administrador de Eurovalls interpuso recurso de apelación ante la Audiencia Provincial de Barcelona, que fue estimado dans son arrêt 99/2014, de 26 Mars.

Senoicca S.L. appel, que ha sido resuelto por el Alto Tribunal.

Le raisonnement de la Cour suprême devrait les éléments suivants:

Première, rappelle que la acción individual de responsabilidad de los administradores exige, de prospérer, les conditions suivantes:

i) Un comportement actif ou passif des administrateurs;

ii) Ce type de comportement est imputable au conseil en tant que telle;

iii) Que la conducta del administrador sea antijurídica por infringir la ley, statuts ou ne conviennent pas à la norme ou motif requis d'un homme d'affaires de diligence ordonnée et un représentant loyal;

iv) Le comportement illégal, fautivement négligente, est capable de produire des dommages;

à) El daño que se infiere sea directo al tercero que contrata, sans nuire aux intérêts de la société;

(nous) Le lien de causalité entre le comportement illégal de l'administrateur et les dommages directs causés aux tiers.

Et, en segundo lugar, dit para que la imposibilidad del cobro del crédito suponga un daño directo imputable a los administradores sociales es necesario que concurran circunstancias excepcionales, que la société est à court de marchandises et en effet disparu, malgré cela, les administrateurs, en son nom, continuer crédits de passation de marchés; ou qu'une conclusion des services économiques pour le montant très élevé se produit juste avant la disparition de la société; ou quoi, simplement, a lieu de facto la disparition de la société en vidant l'équité frauduleuse.

Eh bien, el Tribunal Supremo concluye que en este supuesto en concreto no se dan ninguna de esas circunstancias excepcionales, fundamentalmente porque el concurso de la sociedad deudora fue declarado fortuito, qui exclut toute considération activité frauduleuse ou de négligence vidant gestionnaire d'actifs. Et aun cuando fuese apreciada negligencia en el administrador, indique la Cour suprême, dans ce cas, elle ne générerait pas des dommages directs au créancier, mais sa conséquence directe serait la faillite de la société, de sorte que créancier de crédit d'insatisfaction ne serait qu'une conséquence indirecte, insuffisante pour générer la responsabilité directe de l'administrateur. Ainsi,, Le pourvoi est rejeté, et confirme l'arrêt de la Cour provinciale de Barcelone absolvant le défendeur Administrateur.

Consultez votre cas maintenant

Laisser un commentaire

Langue


Defini comme langue par défaut
 Modifier la traduction


Abonnez-vous pour recevoir un fichier PDF livre


Juste pour vous inscrire recevoir par e-mail le lien pour télécharger le livre "Comment changer d'avocat" sous forme numérique.
Inscrivez-vous ici

Sígueme en Twitter



M'abonner

* Ce champs est obligatoire