Hipoteca multidivisa declarada nula en Valencia

avocat hypothécaire multidevises

Un Juzgado de Primera Instancia de Valencia ha declarado nulas las cláusulas multidivisa de un préstamo hipotecario referenciado en yenes japoneses del Banco Popular.

Consultez votre cas maintenant

El fallo al que nos referimos ha sido dictado por el Juzgado de Primera Instancia Nº 27 Valencia, dans son arrêt n ° 26/2017, de 08/02/2017.

La 04/10/2007 Mlle. Carmen a célébré avec un contrat prêt espagnol Banco Popular SA,,es,avocat hypothécaire multidevises valence,,es,Avocats hypothécaire multidevises,,es,hypothèques multidevises phrases,,es,multidivisa Banco Popular,,en,multidevises créance hypothécaire,,gl. Le montant du contrat, Référencé dans le yen japonais, l'ère de 51.093.000 ¥, con un contravalor en euros de 315.000 €. En vertu de l'accord de prêt, Banco Popular espagnol ont été forcés de se rendre Dª. Carmen la cantidad acordada en yenes japoneses y Dª. Carmen de rembourser le montant selon le système des versements mensuels d'amortissement prévu, augmenté de l'intérêt convenu. Comme d'habitude sur les prêts hypothécaires multidevises, el prestatario aceptó la modalidad multidivisa del contrato porque el interés remuneratorio era muy inferior en comparación al interés remuneratorio establecido para el caso de que se referenciara en euros.

Après plusieurs années de payer les versements de remboursement correspondant, Mlle. Carmen a réalisé que, Aussi surprenant que cela puisse paraître, pour satisfaire la dette avec l'espagnol Banco Popular SA devra utiliser beaucoup plus d'euros dont avait initialement reçu. En effet,, comme le yen japonais avait apprécié par rapport à l'euro au cours de la durée du prêt, mais en raison de l'espagnol Banco Popular SA moins de yens qu'il a fait au début, pour ramener le yen reste devra utiliser plus de ceux reçus initialement euros, parce que le yen avait une valeur en euros supérieur à ce qu'il était au moment de la conclusion du contrat. En d'autres termes, à Mme. Carmen coûterait plus d'euros que l'espagnol Banco Popular SA d'acquérir la même quantité de yens qu'elle avait reçu.

alors remarquer que lorsqu'il est maintenu le contrat de prêt hypothécaire n'a pas vraiment compris correctement les conséquences économiques de celui-ci et la situation juridique qui a placé, Elle a déposé une plainte contre l'espagnol Banco Popular SA pour l'annulation de la clause multidevises déclarée pour abusive, et que le prêteur est condamné à recalculer le montant impayé du prêt à la date de signature en prenant comme capitale du même montant en euros équivalent, et la restauration de l'excès éventuel provenant des quotes-parts calculées sous le mode multidevise.

La demanda fue turnada al Juzgado de Primera Instancia Nº 27 Valencia, qui a rendu son arrêt n ° 26/2017, de 08/02/2017. Ce sont les arguments utilisés par le tribunal:

1. Première, avec STS 30/06/2016, rappelez-vous que ce qui a été appelé familièrement « hypothèque multidevises » Il est un prêt hypothécaire, taux variable, en el que la moneda en la que se referencia la entrega del capital y las cuotas periódicas de amortización es una divisa, parmi plusieurs possibles, au gré de l'emprunteur [...] Les risques de cet instrument financier dépassent propres des prêts à taux variable hypothécaire demandés en euros. Le risque de changements dans le taux d'intérêt est ajouté au risque de fluctuation des devises. [...] le taux de la monnaie choisie de change applique, en plus du montant en euros des versements périodiques, de fixer le montant en euros du capital restant dû, de sorte que la fluctuation de la monnaie est un recalcul constant du capital emprunté[...] il peut arriver que, Depuis plusieurs années, si la monnaie est apprécié par rapport à l'euro, l'emprunteur non seulement à payer les frais montant plus élevé en euros, mais aussi redevable au prêteur d'un capital en euros de plus que a été livré pour organiser le prêt. La méthode consiste à multidevises, Il indique que le tribunal de première instance, "Une difficulté ajoutée pour le client d'avoir une idée entre les actifs et les passifs financé que les finances, [...] et il est un produit d'investissement complexe, risques et difficiles à prévoir en termes de coûts ".

2. De ce qui précède il est dérivé, aussi, que el préstamo multidivisa tenga la consideración de instrument financier dérivé, tout en quantifiant l'obligation d'une partie au contrat (paiement des échéances de remboursement et le calcul des non amorti du capital) Cela dépend de la quantité qui atteint la monnaie étrangère, qui fonctionne comme actif sous-jacent à ce type de contrat.

3. Comme instrument financier dérivé, se encuentra incluido en el ámbito de la Ley del Mercado de Valores, configure aussi comme un instrument financier complexe. Le résultat est que le prêteur (Espagnol Banco Popular SA, dans ce cas,) est tenu de fournir suffisamment d'informations et de temps pour le client de l'emprunteur sur les risques encourus dans le contrat. Aussi, esta obligación se deriva también del deber general de actuar conforme a las exigencias de la buena fe, à l'article 7 Code civil.

4. Ce serait plus que suffisant pour déterminer la nullité de la clause par erreur sur le consentement, mais le tribunal continue de faire valoir en réponse à la demande de Mme. Carmen que le caractère inéquitable de la clause multidevises déclarée, et indique ainsi le tribunal que les conditions générales régissant les éléments essentiels du contrat (comme dans ce cas, il arrive à multidescries clause) están sometidas a un doble control de transparencia en el que se comprueba que la cláusula en cuestión no fuera ilegible, ambigua u oscura y que, además permitiera conocer a la parte adherente tanto el sacrificio patrimonial (la carga económica) que supone el contrato como la posición jurídica (carga jurídica) en que lo sitúa.

De los anteriores argumentos se deriva una doble obligación para la entidad prestamista de informar suficientemente a su cliente prestatario, pues tanto la normativa sobre operaciones financieras aplicable al caso como la regulación de las condiciones generales de la contratación exigen que la entidad prestamista informe a su cliente prestatario suficientemente y con la necesaria antelación sobre todas las posibles consecuencias de la operación, para que pueda comprender todas las implicaciones del contrato.

Esa obligación de información y transparencia es la que no satisfizo Banco Popular Español SA, y lo que determinó que el Juzgado de Primera Instancia estimara íntegramente la demanda y declarara nula la cláusula multidivisa, condenando a Banco Popular Español SA tanto a recalcular el importe vivo del préstamo como a devolver el exceso por las cuotas de amortización pagadas (aproximadamente 70.000 € en excesos), así como a satisfacer las costas de la demandante.

Consultez votre cas maintenant

Laisser un commentaire

Langue


Defini comme langue par défaut
 Modifier la traduction


Abonnez-vous pour recevoir un fichier PDF livre


Juste pour vous inscrire recevoir par e-mail le lien pour télécharger le livre "Comment changer d'avocat" sous forme numérique.
Inscrivez-vous ici

Sígueme en Twitter



M'abonner

* Ce champs est obligatoire