Puis-je demander un fonds d'investissement étranger?

fondos de inversion

Les entités de placement collectif doivent être autorisées à opérer en Espagne

 Consultez votre cas gratuitement maintenant

Lorsque le montant d'un prêt hypothécaire est investi dans un fonds d'investissement, dont les actions sont détenues en fiducie par le prêteur, on considère que nous sommes confrontés à un produit financier complexe. Si le prêteur n'a pas l'autorisation nécessaire pour agir en Espagne en tant qu'institution de placement collectif ou de services d'investissement, le contrat sera frappé de nullité.

Aussi, Notre Code civil est prévu à l'article 1306 deuxième section, la possibilité que la partie touchée, peut réclamer ce qui a été livré, et aussi ne pas se conformer à ce qui aurait été offert.

Dans cet article, nous examinons l'un de ces cas résolus par le Chambre civile de la Cour suprême dans son arrêt sur 22 Septembre 2020, (Resolución 484/2020), dans lequel le pourvoi extraordinaire en contrefaçon de procédure et le pourvoi en cassation formés par FINANCEMENT HYPOTHÉCAIRE 1 LIMITÉ, S.L., (HYPOTHÈQUE, ci-après), contre jugement rendu par la section 4 de la Cour provinciale de Vizcaya. Il a estimé qu'ils agissaient sans l'agrément administratif approprié pour les entités de placement collectif, annulant tous les contrats signés avec les plaignants.

Rappel des faits

Les plaignants étaient des retraités, Ressortissant britannique, qui a acquis un logement en Espagne pour y résider définitivement après sa retraite. entre 2004 et 2007 a acquis un produit hybride appelé SITIRS (Régime espagnol d'impôt sur les successions et de libération des revenus o Programme espagnol de transfert des investissements et de libération des revenus), proposé par MORTGAGE.

HYPOTHÈQUE a accordé à ses clients un prêt hypothécaire qui grevait leur maison acquise en Espagne pour un montant qui coïncidait essentiellement avec sa valeur estimative. Et la broderie, environ 85% du prêt a été investi dans un fonds d'investissement réservé aux investisseurs expérimentés et géré par THE PREMIER GROUP (ÎLE DE MAN) LIMITÉ. Hypothèque a détenu les parts du fonds d'investissement en fiducie. Ni MORTGAGE ni PREMIER n'étaient autorisés à agir en Espagne.

Ce produit financier complexe était destiné à l'optimisation fiscale, lorsque vous alourdissez la maison d'une hypothèque. Aussi, autorisé à obtenir un revenu supplémentaire, por los (présumé) retours sur investissement.

D. Juan Alberto, Mlle.. Amelia, et d'autres, Ils ont déposé une plainte le 24 Septembre 2014 contre LE GROUPE PREMIER (ÎLE DE MAN) LIMITED Y S.L. FINANCEMENT HYPOTHÉCAIRE N1 LIMITED, demandant que la nullité absolue ou l'annulation du produit financier "SITIRS" soit déclarée, avec application de arts. 1306.2 le 1303 CCivil.

Primera Instancia

Le Tribunal de première instance n ° 11 de Bilbao a condamné le 30 Novembre 2016, rejetant le procès contre THE PREMIER GROUP (ISLE OF MAN LIMITED), absolviéndola, tout en confirmant la poursuite contre HYPOTHÈQUE, annulant tous les contrats signés avec le plaignant.

La Cour a apprécié le manque de légitimation passive de PREMIER pour être partie en dehors des contrats d'investissement signés. Contrats déclarés nuls signés, Tout le monde, d'être lié, et établis comme effets de nullité ceux recueillis dans le art. 1306.2º CCivil. Le demandeur n'avait pas à rembourser le capital emprunté, ni le montant initialement payé, ni ceux reçus ultérieurement comme revenu. Les sommes payées devaient être restituées. Il a également ordonné la levée du fardeau hypothécaire, facturé à MORTGAGE.

Cour provinciale

MORTGAGE a interjeté appel.

La 4e section de la Cour provinciale de Vizcaya a rendu un jugement sur 31 Octobre 2017, rejetant l'appel. Confirmation complète de la peine prononcée en première instance.

La section a considéré que le produit acheté par les plaignants était un produit unique de nature complexe, «C'est un élément hypothécaire d'un produit qui est vendu dans des packages destinés aux clients possédant des propriétés résidentielles en Espagne qui souhaitent obtenir de l'argent sur leur propriété. (...) Le montant du prêt est investi dans un fonds d'investissement expérimenté basé sur l'île de Man, soit directement, soit via un programme de bonus assuré ".

L'offre et la commercialisation du produit impliquaient une activité d'investissement nécessitant une autorisation administrative.. En manquant, toutes les règles obligatoires pour contracter le produit litigieux ont été violées, pour lequel il méritait une sanction de nullité, en agissant en dehors de toute légalité, privant les acteurs de toutes les garanties que la législation spécifique.

MORTGAGE revistió el producto financiero complejo y el contrato de préstamo hipotecario de una apariencia de legalidad inexistente, y les aseguró unos beneficios fiscales ficticios, puesto que el préstamo no había sido invertido en la adquisición de la vivienda.

Cour suprême

MORTGAGE interpuso recurso extraordinario por infracción procesal y recurso de casación.

El recurso extraordinario por infracción procesal fue desestimado en su integridad por la Sala.

Los motivos del recurso de casación fueron los siguientes:

premier moyen: violation de art. 2 Agir 24/1988, de 28 Juillet, Stock Market, ya que la sentencia dictada basó la declaración de nulidad de todos los contratos impugnados en la falta de autorización de SLMF como empresa de servicio de inversión (art. 64.7 LMV).

Il estime que la Chambre “los préstamos hipotecarios no se concedieron con la única finalidad de dotar de capital a los prestatarios, sino que estaban unidos a un negocio jurídico conexo por el cual el dinero obtenido con el préstamo se invertía casi en su totalidad en un fondo de inversión sugerido por la propia prestamista, quien, aussi, mantenía en régimen fiduciario la titularidad de las participaciones del fondo.”

Aussi, MORTGAGE no estaba inscrita en el registro administrativo competente, así como tampoco tenía la autorización para poder ejercer dicha actividad, por lo que la Sala desestimó el primer motivo alegado.

deuxième raison: violation de art. 2 Agir 35/2003, de 4 Novembre, sur les placements collectifs, ya que la sentencia basó la declaración de nulidad de todos los contratos impugnados en la falta de autorización de los fondos para ser comercializados en España.

MORTGAGE defendía que sólo concedió préstamos hipotecarios, sin necesidad de tener que disponer de esa autorización que se exigía para las entidades de inversión colectiva.

Cependant, la Sala trajo a colación el art. 1 Agir 35/2003, de 4 Novembre, sur les placements collectifs, que las definía como “aquellas que tienen por objeto la captación de fondos, bienes o derechos del público para gestionarlos e invertirlos en bienes, devoir, valores u otros instrumentos, financieros o no, siempre que el rendimiento del inversor se establezca en función de los resultados colectivos.”

Las entidades de inversión colectiva debían cumplir con tres requisitos:

  1. Captación de fondos, bienes o derechos de terceros.
  2. Gestionar dichos fondos, bienes o derechos e invertirlos en otros bienes, valores o instrumentos financieros.
  3. Adjudicar un rendimiento al inversor en función del resultado colectivo.

La operación realizada por MORTGAGE con la parte demandante cumplía con todos los requisitos y características, por lo que necesitaba autorización para poder ejercer dicha actividad en España, tal y como establecía la legislación de nuestro ordenamiento jurídico. Donc, la Sala también desestimó el segundo motivo.

Conclusion

Lorsque le montant d'un prêt hypothécaire est investi dans un fonds d'investissement, dont les actions sont détenues en fiducie par le prêteur, on considère que nous sommes confrontés à un produit financier complexe. Si le prêteur n'a pas l'autorisation nécessaire pour agir en Espagne en tant qu'institution de placement collectif ou de services d'investissement, el contrato podrá ser declarado nulo.

Consultez votre cas gratuitement maintenant

Laisser un commentaire

Langue


Defini comme langue par défaut
 Modifier la traduction


Abonnez-vous pour recevoir un fichier PDF livre


Juste pour vous inscrire recevoir par e-mail le lien pour télécharger le livre "Comment changer d'avocat" sous forme numérique.
Inscrivez-vous ici

Sígueme en Twitter



M'abonner

* Ce champs est obligatoire