Cartes tournantes et manque de transparence

abogado tarjeta revolving

Est-il possible d'annuler une carte renouvelable en raison d'un manque de transparence?

   Consultez votre cas gratuitement maintenant

 

Las tarjetas de crédito tipo « tournant » pueden ser anuladas por falta de transparencia aunque la TAE aplicada no supere la referencia publicada por el Banco de España. La cuestión radica en la capitalización de los intereses también llamada « pacte d'anatocisme »: pour un consommateur moyen, il est très difficile de connaître la charge économique que cette clause implique, afin qu'il puisse être déclaré nul pour abusif.

C'est le critère suivi par La section 1 du tribunal provincial de Barcelone dans l'arrêt sur 22 Juin 2020, avec aucune résolution 178/2020,  que nous examinons ci-dessous. Il a partiellement accueilli l'appel interjeté par D. Pedro contre la condamnation prononcée en première instance, le révoquer partiellement. A rejeté la demande reconventionnelle considérant qu'il n'y avait pas d'usure, puisque le TAEG n'a pas dépassé la moyenne du TAEG établi dans les contrats avec le même objet. Mais il a rejeté la réclamation de TTI FINANCE, S.A.R.L. en comprenant que la capitalisation des intérêts était abusive et que le client avait payé un montant supérieur à celui emprunté.

Rappel des faits

FINANCE TTI, S.A.R.L., promu la procédure d'injonction de payer contre D. Pedro. Plus tard, a déposé une réclamation d'un montant de 7.000 €, montant du solde de la carte de crédit d'un contrat de carte de crédit signé avec l'entité MBNA EUROPE LIMITED, Direction générale en Espagne, qui a été attribué en faveur d'AVANT TARJETA, E.F.C., S.A.U., plus tard à LAS ROZAS FUNDING SECURITIZATION, S.A.R.L., et, enfin, une FINANCE TTI, S.A.R.L., En vertu de l'acte de libération publique des contrats de cession de crédit formalisé le 17 Décembre 2014.

D. Pedro a allégué la prescription de l'action que TTI FINANCE, S.A.R.L. exercé ainsi que l'existence de clauses abusives. Il a fait une demande reconventionnelle exigeant la nullité du prêt par usure.

Pour sa part, FINANCE TTI, S.A.R.L., s'est opposé à la demande reconventionnelle. Il a allégué qu'il y avait un manque de légitimation passive parce que seul le crédit lui avait été transmis, pas la relation contractuelle. Il a également nié que les intérêts étaient usuriers.

Primera Instancia

Le Tribunal de première instance n ° 3 de Sant Feliu de Llobregat a prononcé une sentence le 19 Décembre 2018, estimation partielle de la réclamation déposée par TTI FINANCE, S.A.R.L., contre D. Pedro. Il a déclaré le caractère abusif de l'une des clauses du contrat, condamnant D. Pedro doit payer à TTI FINANCE, S.A.R.L., 6.000 €. Rejeté la demande reconventionnelle déposée par D. Pedro contre TTI FINANCE, S.A.R.L.

La Cour a estimé que la demande d'intérêts rémunérateurs n'avait prescrit que. Des clauses abusives, considéré comme abusif uniquement celui qui a établi une pénalité en cas de non-paiement. Rejeté que les intérêts de rémunération étaient des utilisateurs.

Cour provinciale

D. Pedro a interjeté appel, demandant que le pacte d'anatocisme soit déclaré abusif en raison d'un manque de transparence, et que le contrat était usuraire.

Abus par manque de transparence

La clause stipulait que:

"Les intérêts seront capitalisés et facturés à chaque date de règlement, de nouveaux intérêts courus au taux d'intérêt nominal applicable à compter de la date de règlement. "

La Chambre a soulevé l'article 4.2 de la Directiva 93/13/CEE, del Consejo, de 5 Avril 1993, avec laquelle il était admis que les conditions générales ou prédisposées qui affectaient les éléments essentiels du contrat pouvaient faire l'objet d'un contrôle d'inclusion et de transparence, impliquant que leur libellé devait être clair et compréhensible.

"La transparence, par rapport à l'objet principal du contrat, garantit que le consommateur sait ou peut connaître le fardeau économique que le contrat suppose pour lui et le bénéfice qu'il recevra de l'autre partie, Comme la Cour suprême a eu l'occasion de le souligner dans l'arrêt du 9 Mai 2013, sur la clause de plancher, et a réitéré par la suite. "

Les contrats renouvelables avaient une limite de crédit spécifique, pouvoir être retourné en plusieurs fois, par des frais périodiques. Ils pourraient être établis en pourcentage de la dette existante ou en tant que commission fixe; frais périodiques qui pourraient être choisis et modifiés dans les limites des minimums établis. Dans ce type de contrat, la dette a été renouvelée mensuellement, diminuant avec les engrais, payer les frais, mais il a augmenté grâce aux demandes d'argent liquide ou à l'utilisation de la carte, ainsi qu'avec les intérêts, Commissions, etc.

« Por la propia mecánica del crédito « tournant », en que los intereses se capitalizan pasando a generar nuevos intereses, resulta imposible hacer la diferenciación que realiza la demandante cuando señala que reclama una cantidad por capital y otra por intereses, lo cual no encuentra ningún reflejo en la cuenta del demandado. Los movimientos de esa cuenta, desde el primero de ellos, Date 16 Octobre 2003, hasta el último, Jour 21 Avril 2013, figuran en el documento 7, aportado por la propia actora, y arrojan un resultado de 7.099,68 d'euros. Donc, para determinar la trascendencia que tiene la declaración de nulidad de la cláusula de cálculo de los intereses en la reclamación efectuada en la demanda, ha de tenerse en cuenta que, según aquel extracto, la cantidad total dispuesta por el demandado, fue la de 10.197,24 d'euros, mientras que la cantidad total pagada por éste, aun sin poderla concretar por la dificultad que implica su cálculo, podemos decir que ascendió a una cantidad muy superior, lo que nos lleva a desestimar la demanda, ya que la cantidad adeudada derivaría de los intereses calculados conforme a una cláusula que es nula, por abusiva. »

Teniendo en cuenta lo analizado por la Sala, consideró que un consumidor medio no podía conocer la carga económica que iba a suponer para él el contrato “revolving”, adoleciendo dicha cláusula de falta de transparencia, étant, donc, de una cláusula abusiva, convirtiéndola en nula (art. 83 TRLGDCU).

Usure du prêt

Article 1.1 Agir 23 Juillet 1908 stipulé que “Será nulo todo contrato de préstamo en que se estipule un interés notablemente superior al normal del dinero y manifiestamente desproporcionado con las circunstancias del caso o en condiciones tales que resulte aquél leonino, habiendo motivos para estimar que ha sido aceptado por el prestatario a causa de su situación angustiosa, de su inexperiencia o de lo limitado de sus facultades mentales.”

La Sala trajo a colación para resolver este extremo, la STS 149/2020, de 4 Mars, sobre cuáles eran los referencias del “interés normal del dinero” para determinar si el interés era superior:

"(...) debe utilizarse el tipo medio de interés, en el momento de celebración del contrato, correspondiente a la categoría a la que corresponda la operación crediticia cuestionada. Y si existen categorías más específicas dentro de otras más amplias (como sucede actualmente con la de tarjetas de crédito y revolving, dentro de la categoría más amplia de operaciones de crédito al consumo), deberá utilizarse esa categoría más específica, con la que la operación crediticia cuestionada presenta más coincidencias (duración del crédito, importe, objectif, medios a través de los cuales el deudor puede disponer del crédito, garanties, facilidad de reclamación en caso de impago, etc), pues esos rasgos comunes son determinantes del precio del crédito, à savoir, de la TAE del interés remuneratorio.”

Teniendo en cuenta las publicaciones de la OCU y que el préstamo se firmó en 2003, la media de los TAEs era de 20,94%, por lo que la TAE del 15,9% del contrato no era notablemente superior, au contraire, inferior a la media de los créditos de la misma naturaleza, por lo que se desestimó el recurso por la Sala.

Conclusion

Même si une carte de crédit renouvelable a un taux d'intérêt similaire ou inférieur à ceux publiés par la Banque d'Espagne, peut être annulée pour manque de transparence du pacte d'anatocisme ou de capitalisation d'intérêts.

  Consultez votre cas gratuitement maintenant

Laisser un commentaire

Langue


Defini comme langue par défaut
 Modifier la traduction


Abonnez-vous pour recevoir un fichier PDF livre


Juste pour vous inscrire recevoir par e-mail le lien pour télécharger le livre "Comment changer d'avocat" sous forme numérique.
Inscrivez-vous ici

Sígueme en Twitter



M'abonner

* Ce champs est obligatoire